Stop à la Corrida

Or, et malgré une baisse constante de fréquentation, la corrida demeure légale en France, sous prétexte qu’il s’agit d’une coutume. Une coutume barbare, s’indigne la SPA.

De sa naissance à sa mise à mort programmée, le taureau est victimes d’atroces souffrances vouées à l’affaiblir par tous les moyens : sélection génétique, vaseline dans les yeux, cornes sciées à vif, pattes enduites de térébenthine pour provoquer des brûlures, muscles extenseurs et releveurs du cou sectionnés pour donner l’impression que le taureau charge… la corrida n’est en réalité que illusion d’un combat équitable.

Souffrent aussi dans ce spectacle morbide les chevaux de picadors, maltraités avant et pendant le spectacle : section des cordes vocales, yeux bandés, papier journal enfoncé dans les conduits auditifs. Il arrive que certains meurent durant le combat, soit d’un infarctus lié au stress, soit après avoir été éventré par des cornes…

Contre ces souffrances infligées aux animaux pour le seul plaisir de consommateurs peu nombreux et mal informés, la SPA n’a qu’une seule demande à faire au Gouvernement : l’interdiction totale et dans les plus brefs délais.